Découverte d'un village gaulois

Les parcelles sont délimitées par des fosses qui dessinent un habitat structuré pour cet ancien village celtique. (Photos © O. Blin / Inrap)
 
Les vestiges d’un village gaulois datant de la fin du 6ème siècle et du début du 5ème siècle avant JC ont été mis au jour dans l’Essone, sur le plateau de Saclay, à Gif-sur-Yvette, à l’occasion de fouilles archéologiques menées par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). A l’issue de quatre mois de travail, l’équipe d’Olivier Blin a découvert un site à l’habitat bien organisé. «Des sites de cette époque, la fin du 1er âge du fer, ont été découverts ailleurs en Ile-de-France, notamment en Seine-et-Marne, mais il s’agit plutôt de fermes. Ici on est en présence d’un espace structuré, un village, ce qui est une première pour le nord de la France», explique le chargé de recherches de l’Inrap.

Des fossés peu profonds délimitent des parcelles qui sont soit des bâtiments d’habitation soit des bâtiments utilitaires (granges, greniers..). Les édifices étaient construits avec des poteaux en bois et des façades de torchis. «Le limon nécessaire à la construction était extrait des fosses dépotoir», précise Olivier Blin. Une petite dizaine d’unités d’habitation ont été retrouvées sur les trois hectares de terrain fouillé. De nombreux objets ont été découverts : céramiques de stockage, céramiques peintes, fibules (agrafes pour les vêtements) et même fusaïoles, petits anneaux servant au tissage qui suggèrent la présence d’un atelier.

Etude des céramiques, analyses paléobotaniques, identification du matériel.. le travail s’est désormais déplacé du site de Gif-sur-Yvette au laboratoire. «Avec tout ce mobilier, ainsi que les restes alimentaires, nous pourrons avoir une bonne vision de la vie quotidienne» se réjouit Olivier Blin.

Commentaires

mardi 20 septembre 2011

Webmaster S.V. dit :précisions

Merci pour ces précisions sur l'habitat gaulois.

lundi 19 septembre 2011

Miss dit :moi je dis

La maison : D'un aspect général, les maisons se différenciaient selon les classes sociales. Les maisons celtiques étaient de forme rectangulaire. Leurs toitures étaient faites de chaume ou de roseaux et reposaient sur des charpentes en planches de bois assemblées avec des clous de fer. Les murs étaient généralement faits de bois ou de hourdis accompagnés de terre mélangés à des végétaux.

Auteur
*
Email (Invisible sur le site)
*
Titre
*
Message
Veuillez patienter ...