Plante herbacée vivace assez commune, haute de 7 à 20 cm, bien reconnaissable avec ses fleurs à corolle bleue longue de 4 cm, pourvue de 4 lobes frangés sur les bords. La tige  est dressée, simple ou peu ramifiée.

C'est l’une des toutes dernières à fleurir (Août à Octobre)  jusqu’à 2500m d'altitude  sur sols calcaires et pelouses sèches ou en lisière des forêts.

On peut observer sur les bords des quatre lobes  des petits cils qui ont donnés son nom à l’espèce. La Gentiane ciliée dispose des attributs reproducteurs des 2 sexes : les étamines et le pistil. Elle est donc hermaphrodite par opposition aux plantes dont les fleurs males et les fleurs femelles poussent sur des pieds séparés, et aux espèces  qui possèdent sur le même pied les fleurs males et les fleurs femelles. Malgré cette bisexualité, l’autofécondation est physiquement impossible chez la Gentiane ciliée,  elle est pollinisée par les insectes.

Dés le début de l’ère tertiaire, les ancêtres de nombreuses fleurs alpestres actuelles telles que la gentiane s’établirent dans les Alpes et Pyrénées. Les Gentianes nous arrivèrent d’Asie centrale et d’Extrême Orient.

Veuillez patienter ...