Mis à jour 06/09/2012 12:41 - Crée le 13/03/2006 14:14

Les glaciers du Groenland fondent

Les glaciers du Groenland fondent

De plus en plus d’icebergs sont déversés dans la mer chaque année par le glacier de Kangerdlussuaq, dans l’Est du Groenland.

La quantité de glace déversée par les glaciers du Groenland dans l’océan Atlantique a presque doublé en cinq ans, selon une nouvelle étude publiée récemment dans la revue Science. Le réchauffement de l’air serait responsable de cette évolution qui pourrait à terme toucher les glaciers situés plus au nord.

De précédents travaux ont déjà montré que la vitesse de déplacement de certains glaciers groenlandais s’était accélérée, atteignant 12 km par an. Cela signifie que le glacier déverse dans la mer davantage de glaces issues de la calotte glaciaire. 

La quantité de glace recouvrant le Groenland se réduit de plus en plus, n’arrivant plus à être compensée par les chutes de neige. La fonte a augmenté de 10 % de 2005 à 2007.

Entre 1979 (date des premiers relevés par satellite) et 2006, la fonte s’est accrue d’environ 30 % à l'ouest du Groenland, avec des pics atteints en 1987, 1991, 1998, 2002, 2005 et 2007. Pendant ce temps la température de la couche d’air en surface augmentait de près de 4°C, probablement sous l’effet du réchauffement climatique.

Ces données ont été présentées par le professeur Konrad Steffen, directeur du Cooperative Institute for Research in Environmental Sciences, dans le Colorado, lors de la réunion de l'American Geophysical Union qui s'est tenue à San Francisco du 10 au 14 décembre 2007.

Bien que les glaces du Groenland se soient épaissies en certains endroits après des chutes de neige abondantes, ce gain ne compense plus les pertes estivales dues à la fonte des glaciers. Selon Steffen, le Groenland a perdu en une seule année le double de la quantité de glace contenue dans les Alpes.

A l’est du Groenland, le glacier Jacobshavn qui concentre environ 8 % des glaces du plateau environnant a vu sa cadence de fonte doubler au cours de la dernière décennie. L'eau qui s’en échappe s’infiltre sous les glaciers situés en contrebas. Elle produit un effet de lubrification grâce auquel ces masses de glace glissent vers la côte à une vitesse qui ne cesse d’augmenter.

La superficie du Groenland est d’environ un quart de celle des Etats-Unis, et 80 % en sont recouverts par la glace, ce qui représente environ 3.100.000 kilomètres cubes. Sa fonte complète provoquerait une élévation du niveau des océans d’environ 8 mètres.

Commentaires

Auteur
*
Email (Invisible sur le site)
*
Titre
*
Message
Veuillez patienter ...