Mis à jour 10/11/2014 02:46 - Crée le 13/05/2014 18:39

destruction de nids d'hirondelles

Au-delà des aléas de la météo, c'est surtout le déclin des populations d'hirondelles qui tourmente les ornithologues. Selon la LPO, les hirondelles de fenêtre et les hirondelles rustiques seraient les plus concernées. Elles auraient subi une baisse de 30 à 40 % de leurs effectifs depuis dix ans. Les hirondelles de rivage et de rocher seraient nettement moins touchées par cette diminution.

On a constaté une forte régression des insectivores, dont font parties les hirondelles. L'utilisation de pesticides et d'insecticides est terrible pour les hirondelles, qui se nourrissent de mouches et de moucherons. Il faudrait raisonner différemment en matière d'agriculture, mais aussi dire à celui qui fait son jardin de ne pas utiliser ces produits. La disparition des mares où elles trouvaient facilement des insectes est également une difficulté supplémentaire.

Bien qu’elle figure au hit parade de nos oiseaux les plus populaires, l’hirondelle de fenêtre connaît un déclin alarmant. Paradoxalement, ce ne sont pas seulement les grandes pollutions qui l’affectent mais aussi de malheureuses initiatives individuelles. Ainsi, les hirondelles s’inscrivent parmi les sans logis…

Il n’y a pas que la pollution qui concoure à la diminution des populations d’hirondelles. En effet, la messagère du printemps n’est pas toujours la bienvenue lorsqu’elle fait son nid sur la façade d’une construction ou l’encoignure d’une porte, le dessous d’un balcon… A cause de leurs déjections sur les façades ou au sol, de nombreuses personnes détruisent leurs nids. Comme le relève la LPO (ligue de protection des oiseaux) dans un communiqué de presse appelant les personnes témoins de ces pratiques à prévenir les autorités (1), quelques fientes et nids d’oiseaux ne semblent plus supportables de nos jours.

Les populations citadines sont les plus touchées, la cohabitation avec les hirondelles étant mieux acceptée dans le monde rural (même si là aussi des nids sont régulièrement détruits).

Pourtant, la destruction de nids d’hirondelles est strictement interdite. En application de l’article L411-1 du code de l’environnement, sont interdits et en tout temps « la destruction ou l'enlèvement des œufs ou des nids, la mutilation, la destruction, la capture ou l'enlèvement, la perturbation intentionnelle, la naturalisation d'animaux de ces espèces ou qu'ils soient vivants ou morts, leur transport, leur colportage, leur utilisation, leur détention, leur mise en vente, leur vente ou leur achat  ». Tout contrevenant est ainsi passible d'une amende de 9 000 euros et/ou d'une peine d'emprisonnement d'une durée maximale de 6 mois (art. L415-3 et suivants du Code de l’environnement).
Mais, il est vrai que certaines administrations publiques (mairies, écoles, gares SNCF ou RATP, Office public d’aménagement et de construction), censées connaître et appliquer la loi, détruisent régulièrement des nids, en toute illégalité, apportant ainsi une forme de caution aux particuliers qui agissent de même.

Que faire ?

Il existe des moyens simples à mettre en œuvre pour garantir la bonne reproduction de ces oiseaux et éviter toute salissure sur les façades. Il suffit d’installer des planchettes sous les nids destinées à recueillir les fientes. Cette mesure efficace permet l’accueil de ces fragiles migratrices dans les meilleures conditions.

La LPO proclame ce message depuis des années. Ce printemps encore, des personnes et des collectivités vont détruire des colonies d’hirondelles. La LPO appelle les citoyens français à être vigilant afin de faire respecter la loi.

Commentaires

jeudi 06 juillet 2017

JACQUES dit :hirondelles

DEPUIS CETTE ANNEE LES HIRONDELLES ONT FAIT LEUR NID DANS UNE PETITE CAVE TROGLODYTE ET ELLES ONT 3 PETITES PROGENITURE QUI VIENNENT DE NAITRE. C\'EST TRES AGREABLE DE VOIR SANS CESSE LEURS BALLETS AERIEN ET LA FACON DE VOIR COMMENT ELLES SURVEILLENT LEURS PETITS,A CHAQUE FOIS QUE JE RENTRE DANS CETTE CAVE..... ILS FAUT LES PROTEGER AUX MAXIMUM .....

mardi 07 février 2017

Webmaster S.V. dit :OK

NO PROBLEM

lundi 08 août 2016

Caroline dit :photo

Bonjour, Je souhaiterais utiliser une photo de votre article pour le site internet de notre association Hanvec 21 (association pour le développement durable sur la commune de Hanvec - Finistère) pour un article annonçant un atelier de fabrication de nichoirs. Pouvez-vous m\'indiquer si cela pose problème ? Je peux faire un lien vers votre site si nécessaire. Merci d\'avance. Cordialement, Caroline SAVINA Secrétaire Hanvec 21

Auteur
*
Email (Invisible sur le site)
*
Titre
*
Message
Veuillez patienter ...