Modifié le 23/09/2013 - Crée le 29/05/2004

Girolle

girolles

girolles

On cueille la girolle de juin à novembre selon les régions. Ce champignon est plutôt estival lorsque le temps est très pluvieux.  Fidèle à sa station, la girolle pousse en groupes. Tous les connaisseurs un peu confirmés ont leur « coin à girolles ».

On reconnaît la girolle à sa belle couleur jaune d’or ou orangée et ses plis ramifiés jaune d’œuf.

Ce champignon est en forme d’entonnoir, avec sous le chapeau de gros plis saillants de la même couleur que le chapeau, très décurrents. Les bords du chapeau sont ondulés.

Sa chair est épaisse, blanc crème, très dense,  d’une saveur douce rappelant celle de la mirabelle ou de l’abricot.

La girolle pousse souvent dans la mousse des sous-bois de feuillus et de conifères, les pentes moussues où l’eau ruisselle.

girolles (cantharellus cibarius)- photo Joce

girolles (cantharellus cibarius)- photo Joce

 bon comestible à ne pas confondre avec

  1. le clitocybe de l’olivier qui est un champignon toxique et se distingue de la girolle par un pied partant comme une racine. Il a d'ailleurs tendance à pousser sur des souches ou vieux bois).
  2. le clitocybe orangé, chair et pied fins, sans odeur notable, non toxique mais sans saveur et pouvant provoquer des allergies chez certains.