Recette

La tourte d'amanites des césars (ou oronges) délicieux plat à base de jambon fumé, de crème et de pâte feuilletée.

à voir

Modifié le 5/09/2012 - Crée le 25/01/2010

Amanite des césars

Amanites des césars ou oronges

Amanites des césars ou oronges

L'Amanita Caesarea - appelée aussi oronge  - faisait les délices des riches romains.

C'est un magnifique champignon, excellent comestible avec :

  • un chapeau charnu de  8 à 20 cm, ovoïde puis hémisphérique et enfin convexe, jamais aplati ni déprimé, rouge orangé vif et luisant. 

 

  • des lames ventrues assez serrées jaune d'or clair, la  sporée est blanche. 

 

  • un anneau ample et membraneux  strié et un pied de 8 à 15 cm, robuste, droit ou légèrement courbé qui sont d'un jaune d'or du plus bel effet. Sa volve très épaisse est blanche.



On trouve l'amanite des Césars de  l'Ile-de-France au Sud du territoire mais le réchauffement climatique permettra peut-être son extension plus au nord. Sa récolte a lieu de Juillet à décembre selon les régions mais c'est un champignon d'automne.

A l'état très jeune, le champignon est enveloppé d'une épaisse membrane blanche. Il ressemble à un oeuf orange vif, brillant, légèrement visqueux par temps humide.

Puis le champignon grandit et on voit apparaitre un pied jaune épais (2 à 3 cm) avec un anneau de même couleur et des lames très épaisses, serrées et larges, jaune pâle.

La Chair ferme, blanche, jaune sous la cuticule a une odeur agréable et une douce saveur de noix ce qui permet de la manger cru avec filet d'huile d'olive, sel et jus de citron ou bien cuite.

Attention à ne pas la confondre avec une fausse oronge ou Amanite tue-mouches, toxique !

Cette dernière a des verrues blanches sur un chapeau rouge vif qui, délavé par la pluie, peut lui ressembler.