recette

les pieds de mouton mijotés au vin blanc et à la crème pour garnir viandes ou poissons grillés.

Pied de mouton

Pied de mouton dessous (hydnum repandum) Photo Joce

Pied de mouton dessous (hydnum repandum) Photo Joce

Pied de mouton

Pied de mouton (hydnum repandum) Photo Joce

Pied de mouton (hydnum repandum) Photo Joce

Très commun, ce sympathique champignon trapu, à la chair ferme et abondante, rarement véreuse ne souffre d'aucune confusion possible sauf avec son cousin  l'hydne roussissant (pied de mouton roux) plus petit et plus jaune mais comestible.

il fait donc partie des champignons les plus populaires et les plus recherchés venant souvent en grandes troupes, en cercles ou en lignes, sous les feuillus ou les conifères, indifférent à la nature du sol, partout, du Nord au Midi, à partir de juillet et jusqu’aux premières gelées.

Chapeau : de 4 à 15 cm, massif, de forme très variable, irrégulièrement bosselé, convexe puis étalé, déprimé.

Cuticule sèche, mate, de crème à chamois, non zonée et non écailleuse.
 
Marge épaisse, largement enroulée au début puis s'étalant et devenant lobée et sinueuse.

Aiguillons : serrés, décurrents, longs de 3-5 mm, fragiles, blancs puis crèmes et brunissant.

Pied : épais, charnu, trapu, plein, de 3 à 8 x 1 à 4 cm, difforme, excentré rarement central, s'épaississant à la base, blanchâtre puis roussissant par endroits.
 
Chair : épaisse, ferme, cassante, blanche fonçant légèrement au contact de l'air, très légère odeur agréable, saveur parfois légèrement amère.

Spores : sporée blanche.

pieds de mouton mijoté crème

C'est un excellent comestible on peut le préparer ensuite en suivant la recette choisie. En persillade, à la crème, mijoté...