Mis à jour 12/09/2014 17:51 - Crée le 22/05/2008 12:03

4 - Gestion durable de la forêt

La forêt française avec plus de 15.5 millions d’hectares,  couvre aujourd’hui 28% du territoire métropolitain. La surface forestière française a doublé depuis 1827 ( le code forestier date de 1827 et faisait suite à l' Ordonnance de 1669 pour une surveillance  plus structurée - Se reporter aux articles 1 - 2 et 3 de la Forêt et le Droit dans ce site).
La forêt française se porte bien, elle s’étend et s’enrichit : chaque année, elle s’accroît d’environ 40000 hectares. Elle est composée essentiellement de feuillus. On y trouve des chênes, des hêtres, mais aussi des résineux comme l’épicéa ou le pin maritime. Forêts de plaine, de littoral ou de montagne, forêts méditerranéennes font sa richesse et sa diversité.

Les trois quart de la forêt française appartiennent à 3.5 millions de forestiers privés. Ce sont des particuliers qui vivent souvent proches de leur forêt.
Les forêts domaniales appartenant à l’État et les forêts des collectivités, notamment les forêts communales, sont gérées par l’ Office National des Forêts : elles couvrent 4,6 millions d’hectares.

Un équilibre écologique fragile

La forêt présente une grande diversité biologique végétale et animale. Il existe en France 136 espèces d’arbres (76 feuillues et 60 résineuses).
Écosystème naturel complexe, la forêt abrite une multitude d’organismes vivants : arbres, autres végétaux, animaux de toutes tailles dans des milieux très divers.
Gérer cet équilibre pour mieux le protéger, c’est le travail des forestiers.

La forêt protège les sols et améliore la qualité de l’eau. Les forêts contribuent à la stabilité des sols par la fixation des racines, notamment dans le maintien des versants en montagne, mais aussi en plaine et sur les plateaux vallonnés.Les forêts contribuent également à l’assainissement des eaux et à la régularisation du régime des crues, par les litières forestières et les sols aérés par les racines qui agissent à la fois comme un filtre et comme une éponge.

La forêt contribue à la lutte contre le changement climatique.Les forêts absorbent une partie du carbone émis dans l’atmosphère par les activités humaines. Une forêt en croissance stocke du gaz carbonique et libère de l’oxygène ; C’est un “puits de carbone”. Une fois coupé, le bois, utilisé comme matériau, continue de « piéger » le gaz carbonique dont l’arbre a eu besoin pour pousser. Ainsi une maison construite avec 20 m3 de bois stocke 20 tonnes de gaz carbonique ! Une forêt exploitée et renouvelée est donc un excellent moyen de lutte contre l’effet de serre !

Les fonctions économiques de la forêt

La filière bois en France, c’est environ 425 000 emplois. La forêt constitue un enjeu d’avenir pour notre pays par son potentiel économique et social.
Le propriétaire forestier est le premier maillon d’une filière de 425 000 emplois en France. A titre de comparaison, le secteur de l’automobile emploie 285 000 personnes en France.
Ces 425 000 personnes sont employées dans l’exploitation forestière, les scieries, le travail du bois (meubles, papiers, cartons…), la mise en œuvre du bois (charpente, menuiserie, agencement), les organismes de la forêt privée et l’ Office National des Forêts.Le chiffre d’affaires de la filière bois est de 60 milliards d’euros par an.

La gestion durable de la forêt

La forêt française est le résultat du travail et de l’investissement des forestiers, mais aussi de ceux qui permettent le renouvellement de la forêt en employant le bois : bûcherons, scieurs, charpentiers, menuisiers, fabricants de meubles ou de papier. Ils ne gèrent pas la forêt au coup par coup. Au contraire, la forêt française est gérée durablement depuis longtemps. Cette gestion a permis d’obtenir une des plus grandes et des plus belles forêts d’Europe.

Le concept de gestion durable des forêts réunit les principes de respect de l’environnement, de bien-être social et d’équilibre économique, pour les populations d’aujourd’hui et pour les générations futures. La gestion durable signifie la gérance et l’utilisation des forêts et des terrains boisés, d’une manière et à une intensité telles qu’elles maintiennent leur diversité biologique, leur productivité, leur capacité de régénération, leur vitalité et leur capacité à satisfaire ses besoins et les besoins des hommes, actuellement et pour le futur.
Gérer durablement la forêt, c’est tout mettre en œuvre pour la préserver et pour la transmettre aux générations futures.

L’éco certification des forêts - la preuve d’une gestion forestière durable - La certification offre la garantie aux consommateurs, que les produits qu’ils achètent, proviennent de forêts gérées durablement. Cette éco certification englobe l’ensemble du processus, de la forêt jusqu’au magasin de bricolage, pour attester que le bois en question provient bien de forêts gérées durablement. Le système le plus répandu dans le monde est PEFC ( c’est plus de 4 millions d’ha de forêts certifiées en France).
Plus de 4 millions d’ha de forêts françaises certifiées (100% des forêts domaniales – soit 1,5 million d’ha -, 50% des forêts communales – soit 1,3 million d’ha - et près de 20% des forêts privées – soit 1,5 million d’ha).

Le bois, éco matériau par excellence :

Le bois est un matériau naturel, écologique et renouvelable. Grâce à une bonne gestion forestière, il est inépuisable. Source d’innovations industrielles, il donne naissance à de nouveaux produits bois et matériaux composites performants.Esthétique, il sait épouser toutes les formes, prendre toutes les couleurs et se marie avec élégance à de nombreux matériaux.Ce matériau high-tech permet à la créativité des architectes et des créateurs de s’exprimer. Produit grâce au travail des sylviculteurs, le bois répond aux nouveaux besoins de nos sociétés et aux enjeux du développement durable.
Écologique et renouvelable, robuste et élégant : le bois est un matériau d’avenir !

L’énergie bois :
le combustible domestique de demain - Le bois est une source d’énergie renouvelable qui se substitue aux énergies fossiles dont les ressources sont limitées (pétrole, gaz, charbon)
L’énergie bois :
- est un combustible compétitif car son prix n’est pas soumis aux fluctuations des cours internationaux, des monnaies et des carburants,
- constitue une excellente valorisation des petits produits de la filière (bois d’éclaircie, forêt malade ou brûlée, rémanents d’exploitation forestière) sous forme de bûches ou de plaquettes forestières,
- participe à la gestion rationnelle des forêts et donc à la qualité des paysages et au maintien des équilibres hydrologiques et climatiques.

Utiliser du bois fait du bien à nos forêts !
Couper du bois, ce n’est pas tuer la forêt, mais simplement accompagner son développement.
Le forestier est à la fois un technicien et un amoureux de la forêt dont il prend soin au quotidien.
Lorsqu’il coupe des arbres, le forestier met en œuvre le renouvellement des forêts.
Les éclaircies favorisent la croissance des plus beaux arbres ; elles sont nécessaires à son équilibre.
En France, la récolte annuelle de bois est inférieure à la production biologique de la forêt.
On ne récolte au plus que 60% de ce qui pousse chaque année.

La forêt, celle où l’on aime se promener, résulte ainsi de l’action conjuguée de l’homme et de la nature.

Le papier une chance pour la forêt En France, seuls les bois d’éclaircie, les branches et les sous-produits du sciage sont utilisés pour la fabrication du papier. En permettant l’enlèvement de ces petits bois, le papier devient une chance pour la forêt : il permet d’effectuer, dans les jeunes peuplements, des travaux qui favorisent sa croissance. Consommer du papier ne nuit pas à la forêt, au contraire ! Mais gardons-nous de le gaspiller !

Partout dans notre vie quotidienne, le bois est présent. C’est une matière première indispensable à l’homme.
Il a des qualités remarquables, il est écologique et renouvelable. C’est une chance pour les hommes et pour la forêt. Une forêt gérée durablement, permet en même temps, d’assurer le renouvellement de la forêt et de satisfaire les besoins des hommes.

Les fonctions sociales de la forêt

image_1163.jpg

Les forêts françaises accueillantes sont des lieux privilégiés de loisirs, de détente, de tourisme, de découverte de la faune et de la flore et des paysages. Chaque année, les forêts françaises reçoivent des centaines de millions de visites.Vous pouvez participer activement au recensement et à  la protection des arbres en vous inscrivant au FORUM "arbres remarquables".

La forêt rend de nombreux services à la société, de nature écologique et sociale. On lui demande par exemple d’être à la fois un lieu de détente et un lieu de protection des espèces. Ces fonctions qui semblent aller de soi nécessitent en fait l’intervention des forestiers (ouverture, sécurisation des chemins...). Le promeneur en forêt ne doit pas oublier qu’en tout endroit de la forêt, il y a un propriétaire, privé ou public. Quand on se promène en forêt, on se promène donc chez quelqu’un ! Le promeneur doit être respectueux de ces lieux.

L’accueil du public est la règle en forêt publique mais également en forêt privée. Près de neuf propriétaires sur dix laissent l’accès libre à leurs bois.
 


Source : France Bois Forêt.

Commentaires

vendredi 20 février 2009

Webmaster S.V. dit :Infos

Ce 4ème article est la suite des 3 premiers, à lire dans l'ordre puisque relatant l'historique.

vendredi 20 février 2009

Webmaster S.V. dit :RE

merci de nous signaler ce lien.

mardi 17 février 2009

Jean-Marc dit :Forêt de Crécy

Un bon article découvert récemment sur la forêt de Crécy sur le lien ci après : http://www.philippemorize.com/frontoffice/index.asp?id=1076

vendredi 23 mai 2008

Philippe dit :Re : Forêt

Excellent article dans son ensemble sur la forêt. Petite précision : j'ai personnellement été voir ce forum "arbres remarquables" dont il est fait question, ce forum ne me semble que démarré mais devrait être plein de promesses pour l'avenir... il ne m'a pas semblé par contre que l'on soit obligé de s'y enregistrer pour y participer, car j'ai pu le consulter et y participer sans que cela me soit demandé, de façon donc tout à fait anonyme... il semblerait donc bien être tout public... alors, si vous aimez la forêt et surtout si vous connaissez des arbres remarquables vous pouvez contribuer personnellement à maintenir la mémoire de ces arbres magnifiques... MERCI pour eux ... LOL

Auteur
*
Email (Invisible sur le site)
*
Titre
*
Message
Veuillez patienter ...