Bergeronnette grise

Bergeronnette grise

Bergeronnette grise

On  trouve  cette bergeronnette grise (motacilla alba) dans une grande variété de zones découvertes, comme les champs, les fermes, les parcs, les prairies, de préférence près de l'eau. En hiver, elle forme des rassemblements qui se perchent sur les arbres et les immeubles en ville, ou sur les bâtiments industriels. Elle préfère l'herbe rase, aussi le macadam où elle peut courir à son aise.

La nuque, le menton, la gorge, le jabot ainsi que la queue sont noirs. Le manteau est gris, tout le reste est blanc ou gris. Chez la femelle, une partie de ce qui est noir chez le mâle, est d'un gris foncé.

Comportement : Elle est territoriale au printemps, et peut attaquer son propre reflet sur les vitres. Elle défend également ses poussins avec un grand courage s'ils sont en danger.
Son nid est souvent squatté par le coucou qui imite les œufs à la perfection. C'est un oiseau méticuleux, qui garde le nid très propre en renouvelant certains matériaux.

La bergeronnette se nourrit en s'abattant sur sa proie, en voletant, en courant et en poursuivant les insectes, ses proies préférées. Elle ne néglige pas la proximité des humains, et fait quelques dégâts dans les jardins, en picorant les tomates ou les fleurs.

Le jaune correspond aux régions où l'espèce niche
Le bleu à celle ou l'espèce est présente en hiver
Le vert aux régions où elle séjourne toute l'année

Vol : La bergeronnette a un vol bondissant et ondulant, avec des descentes en piqués quand elle chasse. Elle est très agile et peut s'élancer rapidement ou s'envoler pour attraper une proie au passage.

Nidification : La bergeronnette fait son nid dans un trou, dans un mur, dans les hangars, dans un talus, ou dans le lierre. Il est construit avec des herbes et de la mousse, et tapissé  de plumes et de poils. La femelle dépose 5 à 6 œufs gris clair tachetés. L'incubation dure de 11 à 13 jours. Les jeunes ont leur plumage complet au bout de 11 à 16 jours.
 Ils sont nourris encore pendant 3 ou 4 semaines après leur premier vol.

(à droite une bergeronnette juvénile)

Régime : Elle se nourrit d'insectes, de petits vers, et de quelques graines parfois de fruits dans les jardins.

Protection / Menaces : La population décline depuis 1970, à cause de la dégradation et de la perte de l'habitat. Heureusement, la bergeronnette s'adapte, et va souvent se percher en groupes sur les toits des supermarchés et des bâtiments industriels qui occupent son ancien habitat.

bergeronnette de Yarrell

La forme britannique de notre bergeronnette grise est facile à reconnaître, c’est la bergeronnette de Yarrell (motacilla alba yarrellii) qui est plus foncée que la race continentale. Elle  a un éclatant plumage noir, gris et blanc, et une longue queue oscillante. On peut la rencontrer dans l'ouest de la France. 
Le mâle a le dos bien noir, la tête noire avec les joues et le front blancs. Le bec est noir et les yeux couleur noisette.
La femelle a le dos gris ardoise. Les juvéniles sont gris brunâtre dessus, avec une double bande sur la poitrine. Les parties blanches ont un ton un peu jaune qui peut rester tout l'hiver.

Chant : La bergeronnette de Yarrell émet un gazouillement aigu « tchissik »

galerie d'images

Ci-dessous 4 bergeronnettes de yarrell et une bergeronnette grise.

Veuillez patienter ...