Mis à jour 22/08/2014 20:53 - Crée le 13/09/2006 10:01

Champignons au rendez-vous

L'Institut de Veille sanitaire (INVS) signale une recrudescence en France du nombre d'intoxications alimentaires liées à la consommation de champignons sauvages. Prudence donc si vous êtes adepte de la cueillette dans les bois.

Les conditions météorologiques de cette fin d'été  sont en effet particulièrement favorables à la pousse des champignons. Après une période de pluie, les champignons aiment les chocs thermiques. Ils ont été servis avec la canicule du mois de juillet. Avec l'abondance attendue, les spécialistes encouragent les amateurs à faire contrôler leur récoltes, l'identification pouvant parfois être délicate. Ils conseillent également d'employer un panier en osier comportant une séparation. Cette mesure permettra d'éviter toute contamination et assurera un transport et une conservation optimale des bolets, chanterelles et autres cèpes.

Comestibles

  • Comestibles

    Comestibles

  • Comestibles

    Comestibles

Une bonne année pour les amateurs mais encore faut-il être sûr de ne pas se tromper lors de la cueillette... La moindre erreur et c'est l'intoxication dont les symptômes les plus fréquents sont des nausées, des vomissements, des diarrhées et des douleurs abdominales.

L'INVS met donc en garde contre la consommation "de récoltes qui ne seraient pas contrôlées par un spécialiste en la matière" autrement dit votre pharmacien ou la Société de mycologie de votre région.

Mortels

  • Mortels

    Mortels

  • Mortels

    Mortels

Je vous rappelle un peu les règles de la nature en matière de cueillette des champignons :

Quand vous trouvez une zone à forte densité de champignons comestibles, ayez la politesse de laisser à la nature une partie de ces champignons en place (les plus vieux  et les plus abimés) afin qu'ils puissent assurer la reproduction de l'espèce pour l'année suivante ! En effet, les champignons sont soumis comme les autres espèces comestibles à une pression intense de consommation.

Le Laccaire a été choisi comme modèle des champignons forestiers capables d'établir une symbiose avec les arbres : l'ectomycorhize. Ce champignon, ainsi que les cèpes, chanterelles, truffes,  présente un intérêt environnemental, mais aussi économique et culturel. Il stimule fortement la croissance des arbres qui l'hébergent en améliorant leur nutrition. Il participe ainsi au bon fonctionnement des forêts soumises à des contraintes fortes induites par le changement climatique.

la «

Fête nationale du Champignon

» se tient habituellement le dernier dimanche de septembre à Prunet, commune de Haute-Châtaigneraie dans le Cantal.

Commentaires

lundi 25 septembre 2006

Webmaster dit :fête du champignon

Il vous reste celle-ci mais ce n'est pas dans le Cantal et nécessite un déplacement. Voici les coordonnées : Fête du champignon Le 8 Octobre à Corrèze (Commune) Office de Tourisme du canton de Corrèze, Place de la Mairie, BP 7, 19800 CORREZE Tél : 05 55 21 32 82 - Fax : 05 55 21 63 56 www.ot-correzeencorreze.fr

lundi 25 septembre 2006

BENIERE dit :hb.cb@wanadoo.fr

Je n'ai pas pu me rendre à Prunet pour la fête des champignons. Connaissez vous une autre manisfestation sur les champignons dans votre région ? Merci par avance Henri Bénière

Auteur
*
Email (Invisible sur le site)
*
Titre
*
Message
Veuillez patienter ...