Compost biologique

Le compost, cette terre brune, résidu de la décomposition des déchets, fait des miracles.

Le préparer soi-même permet de réduire drastiquement la quantité de déchets produite, une source possible d’économies alors que les communes sont de plus en plus nombreuses à faire payer le ramassage des poubelles.

Si vous avez un jardin assez grand, vous pouvez choisir de former un tas dans un coin pour y déposer les déchets.

Sa taille doit être assez importante (en gros, un mètre de côté pour un mètre de hauteur) pour qu’ il y ait une bonne fermentation, avec une chaleur importante au centre du tas. Choisissez une taille adaptée à la quantité de déchets produits pendant six mois, temps nécessaire à la formation du compost.

Mettre dans un enclos de bois (c'est plus joli) ou dans un composteur, une première couche de terre, puis alterner déchets de jardin et déchets de cuisine. Rajouter les cendres de cheminée bien refroidies, arroser et retourner le tout régulièrement (1 fois par mois). Au bout de 8 à 10 mois on obtient un humus bien mûr à épandre au pied de chaque plante en guise d'engrais ou bien à incorporer à la terre pour l'enrichir 1 semaine avant les plantations.

Déchets les plus courants : épluchures de fruits et légumes - coquilles d'oeuf - marc de café -  tontes de gazon - et tout ce que l'on ramasse dans le jardin (sauf les plantes malades, les pépins et tout ce qui pourrait germer).

Commentaires

dimanche 26 février 2012

Mélusine dit :guêpes

attention, il ne faut pas mettre le composteur trop près de la maison car ça attire les guêpes. A ne placer que dans les grands jardins à la campagne surtout pas dans les lotissements !

Auteur
*
Email (Invisible sur le site)
*
Titre
*
Message
Veuillez patienter ...