Conserver un terrain humide

L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau (ou non). Dans un sol bien composé, les particules laissent circuler l'eau  entre les espaces vides, l'air et les éléments nutritifs.

Tous les sols n'ont pas la même aptitude à arrêter l'eau, c'est la constitution de celui-ci qui va agir sur la rétention d'eau et donc le drainage et sa fertilité.

Un sol mal composé est détrempé en hiver. En revanche l'été, celui-ci est beaucoup trop sec, car l'eau ne s'infiltre pas correctement dans la terre.

Les différents végétaux n'ont pas les mêmes besoins en eau. Certains préfèrent un sol humide tandis que d'autres évoluent plus harmonieusement dans un sol riche en sable.

 

Nature du sol

Il est pertinent de connaître la nature du sol avant de se lancer dans la plantation : sol drainé, sol humide ou sol sec.

Sachez qu'un sol noir est riche en humus tandis qu'un sol blanc est très calcaire.

En prenant une poignée de terre dans votre main, vous pourrez faire le test suivant :

  • une terre qui se malaxe peu facilement dans votre main est une terre sableuse
  • une terre qui se brise dans votre main correspond à une terre franche (sol idéal pour les plantations)
  • une terre qui est facile à malaxer et qui reste agglomérée correspond à un sol argileux.

Que faire ?

  • Disposer un paillis au pied de vos plantes qui ont besoin d'arrosage afin de conserver l'humidité plus longtemps. Vous pouvez aussi disperser des copeaux de bois et si vous ne voulez pas investir, vos tontes de gazon protègeront du soleil brûlant et enrichiront le sol par la même occasion. L'humus et les feuilles mortes sont un excellent remède aux sols secs, car ils apportent des éléments nutritifs aux différentes plantes.

 

  • Biner le sol car un binage vaut deux arrosages.

 

  • Diminuer le volume des fleurs et du feuillage.

 

  • Couper également les brindilles pour permettre aux plantes d'avoir plus de réserve.

 

  • Arroser le soir en été et le matin si les nuits sont fraîches.

 

Attention les plantes sont paresseuses. Si vous les arrosez trop souvent elles développeront des racines superficielles et n'iront pas chercher l'humidité en profondeur.

 

 

Veuillez patienter ...