La semaine européenne de gestion des déchets 2017

L’objectif de la Semaine est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des clés pour agir au quotidien aussi bien à la maison, au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou même en bricolant.

Le concept de la Semaine est basé sur la prévention des déchets c’est-à-dire avant que ce dernier ne soit produit, car le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

La prévention des déchets c’est donc agir pour ne pas produire les déchets en consommant mieux (consommation de produits peu emballés, écolabellisés), en produisant mieux (production de produits éco-conçus), en prolongeant la durée de vie des produits (réparation et don) et en jetant moins (compost par exemple) !

La Semaine s’adresse aussi bien aux administrations et collectivités, aux associations, qu’aux scolaires et au grand public. Tout le monde peut agir !

Cette année, elle aura lieu du 18 au 26  Novembre 
 

Plus jamais cela...

Ce qu'il ne faut pas faire.....

Ce qu'il ne faut pas faire.....

Gestion des déchets

La directive-cadre sur les déchets approuvée par le Parlement européen a pour objectif d’actualiser la façon dont l’Europe gère ses déchets et d’inciter les pays à augmenter de manière significative la quantité de déchets qu’ils recyclent. La prévention des déchets, insiste la directive, est la meilleure solution.

La directive révisée établit de nouveaux objectifs de recyclage à l’échelle européenne. D’ici 2020, les États membres devront s’assurer que la moitié des déchets ménagers comme le papier, le métal, le plastique, le verre et les déchets similaires seront recyclés. De même en ce qui concerne 70 % des déchets générés par les activités de construction et de démolition.

La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD), inscrite dans le cadre de la campagne nationale sur la réduction des déchets, est un moment fort de mobilisation. Elle dépasse même nos frontières, la Semaine est également organisée en Europe où près de 12 000 actions ont été organisées dans plus de 23 pays.

Cinq étapes à suivre : Prévention, réemploi, recyclage, valorisation et élimination. C'est une priorité  qui fait partie d’un processus visant à briser le lien qui existe entre croissance économique et conséquences environnementales de la production de déchets. L’Allemagne et les Pays-Bas ont déjà démontré que cela était possible en réduisant leur production de déchets municipaux cette dernière décennie tout en continuant à bénéficier d’une croissance économique.

Les déchets peuvent être d'origine diverses : industrielle, artisanale, domestique... En effet, toutes les activités humaines produisent des déchets, même celles liées à la nature avec les déchets verts. D'une manière générale, nous consommons des produits et utilisons des services qui, pour être créés, génèrent des déchets. De plus, cette consommation entraîne également des déchets : à toutes les étapes, nos activités produisent des déchets.

Les déchets à la maison

Refuser la publicité dans la boîte aux lettres
Nous recevons en moyenne 40 kg de prospectus et publicités non sollicitées par an, ce qui représente 35% du tonnage de papiers impression-écriture fabriqué en France. Une quantité non négligeable qui entraîne, pour une ville de 100 000 habitants une dépense de 250 000 € par an pour les traiter une fois à la poubelle.
Un moyen simple et efficace de ne plus recevoir de publicité dans sa boîte aux lettres est d'y apposer un papillon « STOP PUB », une initiative du ministère de l'Écologie et du Développement durable que nous encourageons. Nous vous proposons de récupérer  un adhésif dans votre mairie sans toutefois garantir l'efficacité de ce moyen !

Récupérez les déchets alimentaires

Installez une poubelle pour les déchets organiques (1/3 des déchets) afin de les transformer en compost pour le jardin. Vous pouvez vous procurer un composteur qui en quelques mois fera de vos déchets alimentaires du compost pour fertiliser votre jardin.


Prudence

Ne pas jeter dans l'égout ni  dans les toilettes  les huiles de vidange ou les fonds de peinture réservés aux déchetteries. 1 litre d'huile recouvre jusqu'à 1000 m2 d'étendue d'eau !

Les médicaments périmés, non utilisés doivent être rapportés à votre pharmacien. Ceci afin d'éviter les rejets médicamenteux dans la nature (décharge, eaux...). C'est l'objectif du dispositif Cyclamed qui détruit les médicaments non utilisés par incinération, alors qu'ils profitaient auparavant à des pays plus démunis.


Penser à donner au lieu de jeter

De nombreux organismes se développent autour du don et de l’échange notamment grâce à internet, il y en a peut être un près de chez vous...


N'entretenez pas et ne créez pas de décharges sauvages

Par flemme et par ignorance, des tas d'ordures se créent sur le bord de la chaussée, dans une impasse, ils sont alors fréquement alimentés par d'autres qui aiment profiter de cette solution de facilité, de surcroît populaire, donc acceptable. Pourtant, il existe des déchetteries qui sont mises gratuitement à votre disposition. Ceci afin de garder propre des espaces souvent plus sauvages qui sont alors pollués et d'éviter aux plus jeunes de s'amuser dans nos déchets.

Ne déversez aucun produit dans les cours d'eau.

Les rivières et la mer ne doivent plus servir de poubelles pour nos produits chimiques. La toxicité de certains produits est telle qu'ils peuvent entraîner la mort de milliers d'animaux à la suite d'un rejet. N'oublions pas que les toxines ainsi déversées dans la nature nous reviennent forcèment, et en grande quantité, via notre alimentation... Préférez donc les centres de collectes mis en place en vous renseignant notamment auprès de votre Mairie.

Mis à jour 08/11/2014 13:41 - Crée le 27/10/2010 10:38

Gestion des déchets

Commentaires

samedi 08 novembre 2014

Nicolas R. dit :mise à jour

article de 2010 mis à jour, ok

Auteur
*
Email (Invisible sur le site)
*
Titre
*
Message
Veuillez patienter ...