Mis à jour 27/06/2014 01:15 - Crée le 31/10/2009 12:14

Le glacier d'Ilulissat fond

Le glacier d'Ilulissat fond

Le glacier d'Ilulissat (Jakobshavn en danois) situé sur la côte Ouest du Groenland, est le plus grand producteur de glace de tout l'hémisphère nord. Ce glacier a atteint une vitesse d'écoulement de 13 km/an (20 à 35 mètres par jour), devenant le glacier le plus rapide du Groenland. Il en résulte une production annuelle de 20 milliards de tonnes d'icebergs dont certains font plus d'un kilomètre en hauteur ! L’association naturelle et extrêmement spectaculaire de la roche, de la glace et de la mer, ainsi que les sons dramatiques produits par la glace en mouvement garantissent un spectacle naturel mémorable.

Le glacier d’Ilulissat  fait l’objet d’une attention scientifique depuis 250 ans et, comme il est relativement facile d’accès,  il a enrichi de manière significative la connaissance de la glaciologie de la calotte glaciaire. Toutefois,  inexorablement la fonte du glacier s'accélère sous l'effet du réchauffement climatique, deux fois plus rapide dans l'Arctique que sur le reste de la planète.

Le front du glacier (merveille du monde classée au patrimoine mondial de l'humanité)  qui s'étend sur plus de 7 kilomètres, n'a jamais autant reculé, plus de 15 km depuis 2001, et sa dislocation en icebergs n'a jamais été aussi rapide car des masses géantes  dérivent sur quelque 50 km pour déboucher dans la baie de Disko. Le constat est très alarmant puisque ce glacier n'a jamais déversé autant de glaces, plus de 30 km3 par an actuellement contre 10 vers 2000 et 5 seulement en 1992. C'est l'exemple le plus visible et le plus frappant du changement climatique selon les scientifiques.

La situation du glacier d'Ilulissat n'est pourtant pas unique. Beaucoup de glaciers du Groenland fondent à un rythme plus ou moins rapide et même un accord ambitieux sur une réduction significative des gaz à effet de serre dans le monde ne pourrait pas stopper cette évolution.

Les conséquences de cette accélération du dégel des glaciers entraîneraient une augmentation du niveau des océans "beaucoup plus élevée que les estimations du panel du climat de l'ONU qui prévoyait une hausse comprise entre 18 et 59 cm d'ici 2100". En fait, si le dégel constaté dans les seuls glaciers du sud-est, de l'ouest et du nord du Groenland s'étendait au reste de l'île, le niveau des mers augmenterait entre 1 et 1,5 m à la fin du siècle.

Du ciel, le glacier d'Ilulissat offre une vue majestueuse de pics, de herses, de lacs bleutés et de rivières serpentant dans un paysage fascinant mais  à cause du réchauffement climatique  son extrémité se brise et déverse  quelque 85 millions de tonnes de glace par jour, avançant dans le fjord à une vitesse de 30 à 40 mètres par jour...

Les scientifiques américains ont eux aussi constaté son état maladif, indiquant que sa bordure n'avait jamais été aussi loin à l'intérieur des terres en 150 ans d'observation."En fait, son front ne peut plus reculer aujourd'hui, car il ne repose plus sur l'eau, mais sur la terre ferme de l'indlandsis, à 500 mètres au-dessous du niveau de la mer", selon M. Ahlstroem de l'Institut de recherches géologiques du Danemark et du Groenland (GEUS) "La question est de savoir, dit-il, ce qui va se passer si les eaux plus chaudes du fjord s'infiltrent dans ce glacier pour en accélérer le dégel".

Le spectacle qu’offre le fjord rempli d’icebergs aux formes et aux dimensions exceptionnelles ne peut laisser personne indifférent, même si de courtes visites ne permettent pas de voir à l’oeil nu le moindre changement, tant celui-ci ne peut s’observer que sur la durée.

En hiver, à Ilulissat (4 500 habitants) on ne croise dans les rues enneigées que des personnes qui tirent derrière elles des phoques abattus sur la banquise. Les responsables politiques étrangers viennent entre mai et septembre. A une heure de marche à peine du centre, le fjord s’étale. Là-bas, au loin vers l’est, invisible à l’oeil nu, le front du glacier, à plus d’une quarantaine de kilomètres. Depuis 2004, il est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Certains icebergs qui se détachent sont tellement monumentaux, faisant jusqu’à 1 000 mètres de hauteur, qu’ils restent coincés dans le fjord des années avant de rejoindre la baie de Disko, puis la mer.

La légende dit que c’est un iceberg d’Ilulissat qui a coulé le Titanic. Dans l’aristocratie des glaciers, il appartient donc au gotha, même si son succès actuel tient plus à la présence dans cette petite ville d’un aéroport et d’une infrastructure hôtelière qui en fait la première destination touristique du Groenland.

Source : AFP
 

Possession du royaume du Danemark, le Groenland (en danois: Grønland, «terre verte») est la plus grande île du monde.
Le cap Morris Jesup, situé à l'extrême nord du pays, est le territoire habité le plus proche du pôle Nord.
Aucun habitant de l’île n’habite sur la calotte glaciaire, les villes et villages du pays se trouvant tous sur les côtes rocheuses recouvertes d'une petite végétation — la toundra — qui pousse dès la fonte des neiges. Seules des expéditions scientifiques et sportives traversent parfois les glaces.

Le Groenland est situé au nord-est du Canada, il est entouré au nord par l’océan Arctique, à l’est par la mer du Groenland, au sud-est et au sud par l’océan Atlantique  Les plus proches pays voisins sont le Canada (au sud-est), l’Islande (à l’est) et la Norvège (au nord-est). Bien que située géographiquement en Amérique du Nord, le Groenland fait partie de la sphère économique de l'Europe en raison de son appartenance au Danemark.

Superficie du Groenland:
2 166 000 km² (plus grande île de la planète), dont 410 449 km² libre de glace (383 000 km2  en 1974) source  encyclopédie Larousse

Points culminants :
Les sommets les plus hauts du pays sont situés dans le même massif sur la côte est. Le point culminant est le mont Gunnbjørn, haut de 3 733 m. Le plus connu est le mont Forel (3 360 m).
 

Commentaires

jeudi 24 novembre 2011

Nanou Savoie dit :terrible

on voit la même chose dans les Alpes... mais pas sur 12 km heureusement. Pourquoi ça fond autant la bas alors qu'il fait plus froid qu'en Europe ?

Auteur
*
Email (Invisible sur le site)
*
Titre
*
Message
Veuillez patienter ...