Mis à jour 06/09/2012 12:40 - Crée le 04/01/2009 12:17

Les énergies nouvelles

Les énergies nouvelles

- Maîtriser les dépenses d'énergie, c'est faire des économies en évitant les gaspillages,
- Utiliser les nouvelles énergies, c’est respecter la planète en limitant les émissions de gaz à effet de serre et en optimisant les apports gratuits.

Les calories générées par le soleil, l’air, la terre, l’eau ou le bois contribuent au confort quotidien et préservent l’harmonie entre l’homme et la nature.

Une énergie renouvelable est une source d’énergie se renouvelant assez rapidement pour être considérée comme inépuisable à échelle humaine de vie et de temps. Les énergies renouvelables sont issues de phénomènes naturels réguliers ou constants provoqués par les astres, principalement le soleil (rayonnement, cycle d’évaporation, photosynthèse, biocarburants…).

Le caractère renouvelable d’une énergie dépend de la vitesse à laquelle la source se régénère, mais aussi de la vitesse à laquelle elle est consommée. Ainsi, le bois est-il une énergie renouvelable tant qu’on abat moins d’arbres qu’il n’en pousse, et que la forêt continue à jouer ses fonctions écologiques vitales. Le comportement des consommateurs d’énergie est donc un facteur à prendre en compte dans cette définition.

Les énergies renouvelables de type bois, solaire, hydroélectricité… sont toutes issues de l’énergie solaire. Seule la géothermie et les marées échappent à cette règle. Hormis l’énergie marémotrice provenant des forces d’attractions combinées du soleil et de la lune, toutes les énergies renouvelables et non renouvelables ont donc pour origine directe ou indirecte l’énergie nucléaire naturelle, provenant : soit du soleil, (due à la fusion nucléaire de l’hydrogène), soit de la Terre, (due à la désintégration naturelle des roches de la croûte).

Le pétrole, le gaz naturel et le charbon ne sont pas des énergies renouvelables car il faudra des millions d’années pour reconstituer les stocks d’énergie fossile que l’on consomme actuellement.

Une société britannique veut développer les biocarburants issus des algues: le potentiel de cette technique serait de 70 millions de tonnes par an...

La France consomme à elle seule 100 millions de tonnes par an !

Des chercheurs américains sont parvenus à mettre au point un nouveau matériau capable de capter tout le spectre solaire et le transformer en courant électrique.
Il reste de nombreuses recherches avant d'en faire un produit commercial.

Ayant déjà une production de 19% de son énergie par des éoliennes, le Danemark tente d'équilibrer cette production en utilisant l'énergie des vagues.
 
Un réseau électrique euro-méditerranée: cela consisterait à interconnecter les réseaux. Ce qui est nouveau c'est l'intégration des énergies nouvelles dans de tels réseaux. Il apparaît que l'Espagne parvient à mettre sur le marché 28% d'énergie éolienne sans problème. Cette expérience sera utilisée par la France qui aura à terme 20 000 MW éoliens à faire passer.
Les énergies nouvelles vont donc s'intégrer de mieux en mieux dans notre paysage énergétique.
Il est aussi prévu à terme que les pays d'Afrique du nord fournissent de l'énergie solaire en grande quantité.

Les éoliennes flottantes, un grand marché qui s'ouvre : La conception  n'est pas simple mais c'est un grand pas vers une technologie qui est universelle. La même machine sera utilisable sous toutes les latitudes pour peu que la mer soit assez profonde.

Commentaires

lundi 14 septembre 2009

Eco77 dit :éolienne flottante

l'éolienne flottante, culmine au-dessus de l'eau. Sa partie immergée consiste en un tube, de bonne profondeur dans lequel ont été placés des ballasts (eau et rochers) pour stabiliser l'installation car elle n'est pas fixe et peut être à bonne distance de la côte.

jeudi 13 août 2009

Nathalie dit :éoliennes

jamais entendu parler d'éoliennes flottantes, c'est quoi ?

Auteur
*
Email (Invisible sur le site)
*
Titre
*
Message
Veuillez patienter ...