Les prairies fleuries - Utilité

Pour diminuer l’entretien du  jardin

Fleurir un pied de mur, agrémenter un talus, égayer une zone ombrée... attirer les abeilles et les papillons...  fleurir une grande surface, réduire l'entretien du jardin...

Autant d'espaces pas toujours faciles à mettre en valeur.

Composées de fleurs annuelles et de vivaces, ces prairies fleurissent pendant 2 années de suite, de manière à agrémenter de façon pérenne des sites complexes à aménager.

La floraison accompagne la végétation spontanée et permet ainsi de supprimer l’utilisation de désherbants chimiques tout en attirant papillons et insectes mellifères .

En plus, vous profitez d'un décor fleuri coloré, facile à entretenir et évolutif au fil des saisons.

 

Comment semer une prairie fleurie

La saison de semis de la prairie fleurie dépend des graines qu’elle contient.

Les fleurs annuelles et les vivaces craignant le gel se sèment au printemps. Toutefois, la période idéale de semis se situe en septembre et octobre car les espèces vivaces rustiques vont mieux s’enraciner.

Il est inutile que le sol soit riche. Par contre, il doit être ensoleillé et un peu préparé : si la terre est vierge faites un semis à la volée, d’un geste ample et régulier du bras et de la main. Les pluies feront le reste !

Attendez que les graines tombent sur le sol et réensemencent la prairie. Ensuite, ne laissez pas les plantes sèches sur place car la prairie fleurie n’aime pas les sols trop riches. Coupez  et ramassez pour faire du compost.

Décoration naturelle

A l’image des jachères fleuries,  pour un aspect naturel, semez une large surface de variétés mellifères et nectarifères. Non seulement vous profiterez de brassées de fleurs des champs mais vous encouragerez grandement la pollinisation de vos fruits et légumes.

Les fleurs annuelles n’ont pas leur pareil pour assurer un été fleuri et coloré et pour enrichir la biodiversité. Elles attirent une faune alliée contrant les prédateurs tout en favorisant les rendements. Profitez pleinement de leur beauté et cultivez leur originalité, il suffit de les semer au soleil, fin avril début mai.

Dans les massifs, les annuelles assurent un spectacle de juin jusqu’aux gelées si vous les chouchoutez un tant soit peu.

N’hésitez pas à panacher vos plantations pour un effet plus naturel, surtout en contraste avec un tracé formel. Parmi les fleurs annuelles à savourer, pensez à la bourrache, aux soucis, aux tournesols.

Suggestion :

En terre riche et au soleil, réservez des espaces aux fleurs saisonnières à bouquets ; vous y sèmerez en place reines-marguerites, cosmos,  tournesols, soucis, amarantes, immortelles, euphorbe ou chrysanthèmes annuels.

Pour le jardinier débutant

Les fleurs de l’été sont particulièrement adaptées au jardinier novice à la recherche d’un fleurissement de qualité. Composées de fleurs hautes, elles sont très diversifiées (en moyenne 30 espèces), assurant une floraison échelonnée diversifiée, et longue. Très esthétiques, ces prairies sont à semer sur des surfaces plus ou moins grandes, selon l'effet désiré. Par exemple lors du 1er semis faire un essai le long d'un escalier.

Prolongez le plaisir d’une ambiance bucolique en créant des bouquets champêtres pour la maison !

Les plantes pièges

En semant des capucines, non seulement vous attirerez les pucerons loin des cultures sensibles du potager, mais vous profiterez aussi de leurs fleurs savoureuses pour agrémenter vos salades ou de leurs fruits à confire au vinaigre.

Procédez par poquet de deux à trois graines, en sol meuble, entre fin avril et début juin.

Conseils

Reine des engrais verts, la phacélie à feuilles de tanaisie produit une abondante biomasse et offre une superbe floraison.

Avec les cosmos vous êtes assuré d’obtenir un élégant feuillage frais et quantité de corolles dans les tons rose, blanc ou pourpre avec une déclinaison simple ou double. Choisissez-les en fonction de leur taille allant de 0,60 m à 1,20 m.

Veuillez patienter ...