Il existe près de 40 espèces de pleurotes dont la plupart sont comestibles mais nous décrivons ici le pleurote en forme d'huitre (pleurotus ostreatus).

Chapeau : de 5 à 15 cm, en forme de spatule longtemps convexe qui s'élargit pour prendre la forme d'un coquillage, avec une marge qui reste longtemps enroulée, à surface lisse de couleur variable pouvant aller du blanc pâle paraissant translucide jusqu'au gris ardoise en passant par le beige, le brun clair ou marron.

Lames : très décurrentes, de couleur ivoire mais parfois blanchâtres

Pied : latéral, court et trapu, excentré, duveteux à la base, parfois très rudimentaire voire absent de couleur blanchâtre.

Le pleurote croît sur le bois mort ou sur des matières organiques comme la paille ou des écorces ce qui explique qu’il n’est pas toujours nécessaire de le nettoyer avant de l’apprêter. On le trouve surtout sur les hêtres mais également sur d'autres essences d'arbres morts ou vivants (lorsqu'ils sont malades ou endommagés). Il forme des touffes compactes d'individus étagés, sur les souches ou les troncs morts de divers feuillus : peuplier, saule, noyer, chêne, hêtre... de l'automne au début de l'hiver et pendant l'hiver dans les régions méridionales. Assez fréquent.

La chair du pleurote est blanche et croquante,  sa saveur est douce et parfumée. Choisir les petits pleurotes encore un peu fermés car ils durcissent en vieillissant.

Les pleurotes sont délicieux intégrés aux mets mijotés en sauce ou aux pâtes. On les incorpore dans les plats de riz, dans les potages, les omelettes ou dans les sauces.(Les pleurotes ne devraient jamais être servis crus).

Divers pleurotes

  • Divers pleurotes

    Divers pleurotes

  • Divers pleurotes

    Divers pleurotes

  • Divers pleurotes

    Divers pleurotes

  • Divers pleurotes

    Divers pleurotes

  • Divers pleurotes

    Divers pleurotes

  • Divers pleurotes

    Divers pleurotes

  • Divers pleurotes

    Divers pleurotes

Veuillez patienter ...