Salon de l'agriculture 2009

Du 21 février au 1er mars 2009, Paris devient la capitale mondiale de l’agriculture. En effet, les deux plus grands salons du secteur de l'Agriculture se tiennent simultanément et jouent la synergie au service des visiteurs professionnels : navettes gratuites entre les deux parcs d’expositions.

Ont lieu simultanément le Salon International de l’Agriculture, Paris Expo Porte de Versailles, du 21 février au 1er mars 2009, ainsi que le Mondial des Fournisseurs de l’Agriculture et de l’Élevage, réservé aux professionnels, du 22 au 26 février 2009 au Parc des expositions de Paris Nord Villepinte.

Cette année, le développement durable est au cœur du Salon International de l'Agriculture 2009. En choisissant cette thématique pour 2009, les responsables du SIA veulent montrer que l’agriculture n’est pas une activité du passé, mais bien au contraire un actif stratégique pour l’Union Européenne et pour la France.

En choisissant la thématique développement durable pour 2009, les responsables du Salon International de l'Agriculture (SIA) veulent montrer que l’agriculture n’est pas une activité du passé, mais bien au contraire un actif stratégique pour l’Union Européenne et pour la France.

 L’agriculture est un des paramètres fondamentaux de la souveraineté d’un pays. En s’affirmant comme un secteur clé de l’économie, elle demeure l’un des pivots de la compétitivité française et constitue une spécialisation solide de notre appareil productif. L’agriculture de demain est l’un des instruments pour une croissance durable et territorialement équilibrée. L’agriculture sera l’une des clés de ce que l’on appelle l’éco-croissance.

 En effet, pour Jean-Luc POULAIN, Président du Salon International de l’Agriculture, « pour cette édition 2009 du Salon International de l’Agriculture, nous avons choisi de développer un axe de communication en parfaite adéquation avec la réalité du monde agricole et les attentes citoyennes du grand public : « Génération agriculture, produire aujourd’hui, nourrir demain, respecter toujours ! »
Aujourd’hui, où que nous vivions, la grande question posée par le siècle commençant est donc bien celle-ci : comment nourrir l’humanité, bien et durablement ? Et où que nous vivions cette question se pose en des termes cruciaux car, nous le savons désormais, nous ne pouvons plus produire comme nous l’avons longtemps fait : dans l’insouciance des limites du monde, dans l’oubli du réchauffement climatique et de l’épuisement de nos ressources.

 Le monde agricole a changé et répond de mieux en mieux aux attentes nouvelles des opinions. Depuis plusieurs années, les agriculteurs ont intégré dans leur processus de production des nouvelles technologies, des nouvelles pratiques, de nouveaux procédés, des nouvelles prises en compte dont la finalité est d’apporter au citoyen consommateur des produits alimentaires de grande qualité, en quantité suffi sante, dans un cadre de production respectant de mieux en mieux le cadre environnemental.

Sur ce Salon 2009, les différentes filières, animales comme végétales, mettront en avant tous ces aspects afin de montrer au grand public que l’agriculture française est prête à relever le défi de ce début de 21e siècle : assurer la sécurité alimentaire des populations tout en préservant les ressources naturelles, c’est-à-dire « produire plus et produire mieux ».

Source :actualites-news-environnement.com (Par Pierre MELQUIOT)

Commentaires

Auteur
*
Email (Invisible sur le site)
*
Titre
*
Message
Veuillez patienter ...