La mosaïculture

Les plantes à massifs peuvent servir à combler des vides, à orner des plates-bandes d'été mais plutôt que de les aligner côte à côte, pourquoi ne pas dessiner des motifs figuratifs ou abstraits ? 
Exercez-vous sur un talus ou le long d'une allée ou pourquoi pas autour d'un arbre. Sans chercher à imiter les plus belles compositions des parterres de grandes villes, on obtient de superbes résultats en alternant couleurs et textures.

Pour bien réussir les motifs des massifs, dessinez les auparavant sur le sol à l'aide de craie ou de cordeaux pour les motifs géométriques. Ces derniers seront plus faciles à réaliser dans un premier temps.


Attendez les derniers jours de mars pour préparer les talus et plates-bandes et commander les plantes qui formeront les motifs.

 
Quelques idées :
Un massif écossais alternant simplement des bandes verticales étroites de sauge bleue et plus large de sauge rouge. Horizontalement les bandes pourront jouer sur le gris clair de cinéraires et le blanc en bandes plus larges de begonia gracilis blancs.
Autre idée de composition, mosaïque de couleurs : Il suffit de former des carrés égaux de taille formés de begonia gracilis blancs, de zinnias oranges et d'œillets d'inde jaune.
Une fois maîtrisées les techniques géométriques, vous pourrez vous lancer dans des créations plus complexes !

Veuillez patienter ...