A Voir

Magnifique poème de Béranger intitulé Les Hirondelles.

à voir

Destruction de nids d'hirondelles.

Hirondelles au nid

Aidez les hirondelles à faire leur nid

Les Hirondelles rustique et de fenêtre ont besoin de boue pour entretenir ou construire leur nid, mais cette matière première n’est pas toujours facile à trouver quand le printemps est sec.

Vous pouvez les aider en mettant à leur disposition de la boue dans les secteurs où elle est rare et/ou quand le printemps est particulièrement sec.
 
Une solution est d’entretenir des flaques déjà utilisées par les hirondelles en y déversant des seaux en période de sécheresse… mais on peut aussi installer un « bac à boue » qui sera assez grand mais peu profond. Utiliser un récipient assez grand, (par exemple une grande soucoupe de pot, une plaque en plastique ou un cadre recouvert d’une bâche).

Le bac sera ensuite rempli de terre argileuse ou limoneuse sans humus ou d’un mélange de sable et d’argile. L’ensemble sera maintenu humide, sans pour autant être liquide, par des arrosages réguliers avec un tuyau ou un seau d’eau. La consistance idéale est obtenue quand il est possible de faire de petites boulettes, comme avec de la pâte à modeler.

Le bac sera placé dans un endroit calme et dégagé, loin de tout buisson  qui pourrait servir d’affût aux chats et autres prédateurs. Il pourra être placé au sol, sur un toit ou une terrasse et sera laissé sur place entre mars et juin, suivant son utilisation par les oiseaux.

Bien que ce type d’aménagement soit très utile si des hirondelles nichent à proximité, il ne sera pas forcément utilisé par celles-ci…

 

Hirondelle rustique

C'est l'hirondelle la plus commune de France appelée aussi Hirondelle de cheminée. Facilement reconnaissable par sa gorge rouge. Elle est inféodée aux vielles structures agricoles (écurie, étables) qui sont malheureusement en voie de disparition. 

longueur : 17-19 cm
envergure : 32-35 cm
poids : 18 à 20 g.

Silhouette classique d'hirondelle avec un petit bec et une queue fourchue avec de longs filets. Sexes semblables.

Adulte avec le dessus et la bande pectorale noir bleuté brillant. Front, menton et gorge rouge foncé. Dessous blanc crème 

   


L'hirondelle de cheminée construit un nid en coupe avec des brindilles et de l'argile qu'elle agglomère de sa salive. La femelle le garnit de plumes.

     

Très grégaire et sociable, forme de grandes troupes constitués de plusieurs familles, et dort souvent dans les grandes roselières dans les régions d'étangs, en dehors de la période de nidification. Se joint volontiers aux autres hirondelles avec qui elle chasse.

Chaque couple d'hirondelle se cherche un endroit si possible au chaud dans les étables, écuries ou si celles-ci se font rares dans les granges, les garages...

Le couple va y bâtir leur nid en boue, en hauteur, collé au mur non loin du plafond. La femelle pond en général 5 œufs qu'elle couve seule durant 14 à 16 jours, le mâle se chargeant de la nourrir et restant auprès d'elle la nuit. Les parents alimentent alors leur progéniture d'insectes.

L'hirondelle attrape en plein vol le plancton aérien (insectivore) en rasant les champs et surfaces des étangs.

Les petits quittent le nid dès qu'ils sont capables de voler, à 19 ou 23 jours.

Grande voyageuse, l'hirondelle rustique nous quitte entre fin août et octobre, et gagne l'Afrique subsaharienne. Peut être observée jusque sur l'île de Madagascar. Elle revient alors en France vers le mois d'avril, voir mi-mars.

A ne pas confondre avec l'hirondelle de fenêtre qui s'établit sous les avancées de toit, le long des falaises...

 

Hirondelle rustique

Veuillez patienter ...